L'abandon

L'abandon peut se définir de diverses façons et s'aborder dans différentes dimensions : ce peut être le fait de délaisser, de renoncer à quelque chose ou quelqu'un ou bien le fait de se laisser aller, de se détendre.
Ici, nous aborderons l'abandon dans sa première dimension.

Cela peut revêtir plusieurs formes ; un lien qu'on alimentait et qui a été brusquement rompu, un lien qui a été rompu avant même d'avoir eu le temps de se créer (l'abandon d'un enfant par exemple), une absence de compassion de la part de son entourage lorsque l'on traverse un moment de difficulté, l'abandon d'une idée ou d'un projet par peur que cela n'aboutisse pas et bien d'autres, il est impossible de lister de manière exhaustive toutes les formes possibles et imaginables d'abandon puisqu'elles sont bien trop nombreuses.

Il existe énormément de motifs d'abandon : perte d'intérêt, évolution et changement dans ses attentes, craintes du résultat et de ses conséquences, peur de prendre des risques..etc
Bien que personne ne mérite de vivre cela, pour comprendre l''abandon il faut l'avoir vécu soi-même. Tout le monde a déjà dû faire face à l'abandon au moins une fois dans sa vie, que ce soit en ayant été abandonné par quelqu'un ou en ayant dû soi-même abandonner quelqu'un ou quelque chose. Il est fort probable qu'à cet instant précis, l'abandon soit une bataille intime et personnelle que de nombreuses personnes vivent en ce moment même.

Il faut savoir que plus une personne expérience un nombre important d'abandons ; que plus ceux-ci surviennent précocémment dans la vie et plus leurs conséquences psychiques et émotionnelles risquent d'être importantes et de se poursuire dans le temps. Beaucoup de psychologues disent que les personnes abandonnées ou qui se sentent abandonnées ont souvent vécu des traumatismes dans l'enfance.

Comme dit plus tôt, il existe différents motifs d'abandon qui induisent différentes conséquences : tout le monde vit les expériences différemment, ainsi un même type d'abandon peut provoquer des réactions différentes chez deux personnes. Cependant, une chose est sûre : l'abandon entrainent forcément des conséquences émotionnelles qui peuvent se manifester de différentes façons : la personne peut finir par se sentir coupable de cet abandon au point de finir par s'en vouloir, se dénigrer, se considérer comme responsable de cet abandon. Elle aura alors du mal à tisser des liens sociaux car elle s'estimera qu'elle est indigne de recevoir de l'affection et craindra un autre abandon; parfois la personne va au contraire chercher à éviter à tout prix que cette situation ne se produise de nouveau au point de vouloir chercher à plaire à tout prix, la poussant alors à donner trop de sa personne jusqu'à s'oublier, la mettant alors dans une situation de co- dépendance affective où elle cherchera sans arrêt l'approbation d'autrui.

  • Comment surmonter et dépasser l'abandon ?
  • L'abandon empêche-t-il de se construire ?
  • Peut-on refaire confiance à une personne qui nous a abandonné ?
  • Le fait d'avoir été abandonné nous conduit-il forcément à abandonner aussi ?
  • Est-il possible de reprendre un projet que l'on avait abandonné ou de reprendre contact avec une personne qu'on a abandonné/qui nous a abandonné ?
  • Peut-on et doit-on pardonner l'abandon ?